souliers Marie-Antoinette

souliers Marie-Antoinette
photo issue du film de Sofia Coppola : Marie-Antoinette

mardi 7 décembre 2010

Let it snow , let it snow , let it snow...

Je ne peux pas m'en empêcher , telle une petite fille je demeure émerveillée devant le spectacle de la neige qui , tombant doucement , étale son beau manteau blanc immaculé sur les sols goudronnés de la capitale , les revêtant ainsi d'un doux tapis . Ah poésie quand tu nous tiens ... ! Et il semble que cette douce ambiance feutrée ne soit qu'un début vu qu'un mouvement tectonique a apparement réussi à déplacer la France de l'Europe vers la Sibérie ( ah c'est pour ça toute cette neige , comprends mieux !! ) Par conséquent on n'a pas fini de sortir bottes fourrées , lainages grosse maille , chapkas et peaux de bêtes ( la Sibérie je vous dit ! ) ni de se lover chez soi en haillons pour paresser des journées entières ( si je sais que vous aussi ça vous arrive parfois ! ) . Mais qu'à cela ne tienne j'ai tout de même eu le courage , que dis-je la folie , de sortir de chez moi et de braver le froid ... pour découvrir un somptueux paysage : Paris sous la neige c'est féerique , je vous assure , et traverser le Jardin des Plantes sous son lit blanc presque fantômatique ...

I can't help it , as a little girl , I'm always amazed when I see the wonderful show of the snow gently falling & spreading it immaculate white coat on Paris'tarred ground .Oh the joy of poetry ... & this hushed atmosphere is only at it begining in the view of fact that a tectonic movement has apparently moved France to Siberia !!! ( oh it explains all that cold weather ! ) So I suppose we'll have to wear fur-lined boots , woolen garments , chapkas & coats a long time even , when we won't be at home near the fireplace in order to chill & relax ! But anyway I've been brave enough , or maybe crazy enough , to defy the weather ... and gaze at a sumptuous lanscape : A white Paris , it's fairy tale , I can tell you , and walking across the park " le Jardin des Plantes " beneath it white blanket nearly ghostly ...  














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire